Parcours

Eaux plurielles_-44Il faut réfléchir, l’œil ne suffit pas. Cézanne

À seize ans, j’ai rencontré Ansel Adams. Déjà avancé en âge, par la chaleur de son discours et l’intensité de son regard, il m’a communiqué toute sa passion pour la nature et toute son inquiétude concernant la précarité de notre environnement. Je demeure imprégnée de ce contact. J’ai consacré plus de dix années à des travaux d’impression couleur argentique grand format, à des recherches personnelles à l’aide de différents médiums, à des participations à de nombreux ateliers d’expérimentation artistique et de formation en impression numérique Fine Art et vingt ans en studio à des prises de vues en lumière artificielle.

Confinée à l’intérieur durant tout ce temps, je rêvais d’horizons. Aujourd’hui, riche de mon expertise, je profite de chaque instant, je m’enivre d’espaces inconnus. Les motifs, les détails, les jeux d’ombre et de lumière me fascinent.

Des millions d’hommes ont vécu pour se battre, pour construire des palais et des frontières, pour façonner des destinées et des sociétés; mais la force invincible a été de tout temps l’originalité et la création affectant profondément les racines de l’esprit humain». Ansel Adams